Les Entités nationales de mutualisation (ENM)

Le processus et l’action de mutualisation ne peuvent être réussis sans un engagement fort de l’ensemble des acteurs concernés, motivés par un esprit de partage et d’ouverture, convaincus de l’impact réel de cette approche pour le renforcement des dispositifs de formation professionnelle.

Au coeur de ce dispositif se trouvent les Entités nationales de mutualisation:

Liste et contacts des Entités nationales de mutualisation (ENM) des pays membres
Fonction NOM Prénom(s) Institution / Division Adresse email
BENIN
Coordinateur DJIHOUESSI Coovi Blaise INIFRCF inifrcf2018@gmail.com
Adjoint BIO YARA Jean-Pierre MESTFP / DETFP detfp63@gmail.com
BURKINA FASO
Coordinatrice ZOUBGA/BAYILI Manila MJPEJ / DGFP ressourcesdgfp@gmail.com
Adjointe SAWADOGO Fatimata MJPEJ / DGFP ressourcesdgfp2@gmail.com
CÔTE D'IVOIRE
CoordinatrIce SIDIBE/N'DIAYE Khadidia MENETFP / IGETP enm.ci01@gmail.com
Adjoint KONE Souleymane MENETFP / IGETP igfp0001@gmail.com
GUINEE BISSAU
Coordinatrice DABO Djara MFPT / DGTEFP Ljunior.dgtefp.gw@gmail.com
Adjoint GOMES Carlitos Mario MFPT / DGTEFP Diasf.dgtefp.gw@gmail.com
MALI
Coordinateur TOGOLA Dramane MEFP / DNFP dnfpmali2018@gmail.com
Adjoint DIALLO Yaya MEFP / DNFP mutualisation2018@gmail.com
NIGER
Coordinateur ABOUBACAR Ibrahim MEPT / DCP directeur.enm22@gmail.com   
Adjoint BAGANA  Galdima MEPT / DCP dircu.pro@gmail.com
SENEGAL
Coordinateur FALL Abdou MEFPA / DFPT enm.sn.mutualisation@gmail.com
Adjoint NDOYE Abdalahi Faiz MEFPA / DFPT enm.sn.adj@gmail.com
TCHAD
CoordinatrIce MOUNOUBAI Chantal MFPPM / DGFPRH coord.enmtchad@gmail.com
Adjoint GANDJEI Gali MFPPM / DGFPRH adjoint.enmtchad@gmail.com
TOGO
Coordinateur SOOU Prosper METFP / DFPA dfpa.metfp.togo@gmail.com
Adjoint ADOMAYAKPO Kokou Agbégniga METFP / DPP dpp.metfp.togo@gmail.com
Formation et missions des Entités nationales de mutualisation (ENM)

Chaque pays membre de la Plateforme, de l’UEMOA ou extra-communautaire, choisit au sein de ses instances de gestion et pilotage de la formation professionnelle la structure ou le cadre qui prendra en charge l’action de mutualisation au niveau national :

  • Certains pays disposent d’une structure centrale responsable de la production des programmes de formation, d’autres ont une structure centrale de validation/certification mais la production des programmes est éclatée, d’autres n’ont pas de structure centralisée opérationnelle.
  • Il est important de s’assurer que l’ensemble des outils et ressources de formation produits et sujets à mutualisation, soient intégrés dans le schéma de la Plateforme de mutualisation, notamment entre les départements en charge de la formation professionnelle d’une part, et ceux en charge de l’enseignement technique d’autre part.
  • L’entité nationale de pilotage de la mutualisation est donc, quand elle existe, la structure centrale en charge de la production des programmes et/ou celle en charge de la validation/certification. Pour le 3ème cas, le pays doit désigner la structure ou le cadre le plus approprié.
  • Dans tous les cas, l’entité nationale doit être désignée avec un objectif d’unicité et privilégier une structure existante.

Cette Entité nationale de mutualisation a la charge de collecter les outils et ressources répondant aux principes et règles de la mutualisation que son pays se propose de partager avec les autres. Pour y parvenir, elle devra :

  • Assurer l’animation de la communication/sensibilisation/ mobilisation des acteurs nationaux pour la mutualisation,
  • Analyser et préparer les ressources à transmettre à la Plateforme de mutualisation, y compris la fiche descriptive accompagnant chaque ressource,
  • Gérer les interactions avec l’Unité régionale d’animation de la Plateforme et ses partenaires.

Les autres acteurs nationaux

Les producteurs et/ou détenteurs d’outils et ressources de la formation professionnelle potentiellement « mutualisables » sont multiples et divers, publics et privés, au sein d’un pays.

Certains acteurs non-étatiques (centres privés de formation, entreprises, bureaux d’études, ONG…) sont à la fois des producteurs/détenteurs d’outils et ressources, mais aussi des utilisateurs potentiels de ressources mutualisées pour développer leur offre/dispositif de formation.

Il convient de bien définir leurs modes d’interaction avec l’entité nationale de mutualisation d’une part, mais aussi avec la Plateforme régionale de mutualisation d’autre part.

Partagez